Le métier de serrurier. doublecles.com

Le métier de serrurier. doublecles.com

Lé métier de serrurier englobe plusieurs domaines liés à la construction métallique. Ce n’est plus le simple artisan qui se charge des petits travaux de serrure et de clef, mais désormais, on lui attribue différentes tâches telles que la menuiserie métallique, la serrurerie voire la ferronnerie d’art. 

En bref, tout ce qui concerne le métal fait partie de son métier. Les interventions d’un serrurier sont sollicitées dans presque toutes les nouvelles constructions. Il est amené à réaliser des charpentes en fer, et on le sollicite également pour les différents travaux de soudage et d’assemblage des ouvrages métalliques.

Les exigences du métier de serrurier

Le métier de serrurier exige la maîtrise de l’environnement du fer. C’est une tâche très technique, car le serrurier est amené à dessiner des plans. Il doit être très minutieux dans son travail, car dans ce métier une simple erreur de millimètre peut tout faire basculer.

En effet, le travail du fer exige une grande précision, aussi bien au niveau des plans qu’au niveau des travaux de découpage et de soudage.

Pour pouvoir exercer le métier de serrurier, il faut avoir une bonne condition physique, car une simple plaque de métal peut peser plus d’une dizaine de kilos.

Quel parcours suivre pour pouvoir exercer le métier de serrurier ?

Ce n’est pas tout le monde qui peut exercer le métier de serrurier. Il faut au moins avoir un CAP dans le domaine de la métallerie avant de se prétendre être un serrurier. Pour les techniciens spécialisés dans les travaux du fer, un BTS en construction métallique est également requis.

Toutefois le travail du fer est plus une question de pratique que théorique, donc avant de se prétendre être un professionnel en serrurerie, il faut avoir suffisamment d’expérience en la matière.

Il faut également avoir un esprit créatif pour pouvoir séduire la clientèle ainsi que pour se démarquer de la concurrence.

Tous les commentaires

Leave a Reply